accueil    -   contact    -     
Étude AUSTRAL



La cigarette électronique (e-cigarette) connait une popularité croissante: chez les fumeurs comme moyen de sevrage mais aussi chez des personnes n’ayant jamais fumé, notamment les adolescents et jeunes adultes qui sont attiré par l’innocuité apparente du vapotage. Si les effets sur la fonction respiratoire et sur le risque de cancers font l’objet de nombreuses recherches, les effets cardiovasculaires de la cigarette électronique et de ses constituants restent inconnus et il n’existe pas d’étude en cours sur ce sujet.

Le tabagisme actif est un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Son rôle dans la survenue d’un infarctus du myocarde est multifactoriel mais l’augmentation, liée au tabagisme, de la réactivité de petites cellules sanguines, les plaquettes, joue un rôle essentiel dans la survenue de cette maladie. L’impact de la e-cigarette sur la réactivité plaquettaire reste inconnu.

ACTION lance un essai clinique dont la promotion est assurée par la Société Française de Cardiologie qui vise à déterminer l’impact de l’ e-cigarette sur les plaquettes et leur capacité à former un caillot.

L’investigateur principal est le Dr Mathieu Kerneis.

Si vous souhaitez plus de renseignement sur cette étude vous pouvez contactez le chef de projet (Karine Brochard) ou l’investigateur principal (Dr. M. Kerneis):

- karine.brochard@aphp.fr
- mathieu.kerneis@gmail.com


**Pour les particuliers : impôt sur le revenu : réduction égale à 66 % du montant du don, dans la limite de 20 % du revenu imposable. La fraction des dons excédant le plafond est reportable sur les cinq années suivantes.
***Pour les entreprises : impôt sur les sociétés - BIC : réduction d'impôt égale à 60 % du montant du don, pour des dons compris dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaires HT. La fraction des dons excédant le plafond est reportable sur les cinq exercices suivants.

Ainsi une personne qui donne 100€ verra l’année suivante ses impôts diminués de 66€ et le don ne lui aura coûté que 34€.»