accueil    -   contact    -     
Écrire un nouveau message
Arthur HAUSTANT, le 2020-09-24 16:04:52
Je m'appelle A. H. Haustant ancien directeur de l'hôpital Tenon à Paris de 1990 à 2007. J'ai été pris en charge par le Dr Waintraub pour l'ablation d'un flutter auriculaire. J'ai beaucoup apprécié le calme et la gentillesse très rassurants de votre collaborateur et de tous ceux qui autour de lui, ont participé à la réalisation de cet acte délicat et j’ai aussi apprécié la qualité de l'accueil du personnel dans toute sa diversité statutaire et fonctionnelle. Bien entendu les soins en ont été le prolongement naturel .J'ai aimé que chacun se présente spontanément. Tous ces éléments positifs révèlent une bonne organisation sans afféterie aucune et à l'opposé des critiques récurrentes que se plaisent à reprendre dans les médias les contempteurs du service publique hospitalier. J'y ai servi pendant 45 ans et je ressens une certaine fierté devant la qualité de mes lointains successeurs. Je compte sur vous pour leur exprimer ma reconnaissance.

C'est à votre tour d'être remercié par moi.

J'adresse le double de cette lettre à Mr Martin Hirsch ainsi qu'à Madame Christine Velty et à Mr Waintraub

Très cordialement à vous

Arthur Haustant Directeur d'hôpital honoraire.
Répondre
Hervé Clerc, le 2020-09-23 14:39:23
Admis en urgence dans votre service de cardiologie le 12 juillet dernier, j’y suis resté en observation jusqu’au mercredi 15.
Je tiens à vous témoigner de ma totale reconnaissance quant à la qualité de l’accueil qui m’a été réservé, le très grand professionnalisme des soins qui m’ont été prodigués et l’efficacité des équipes de soignants toujours disponibles, impliqués et souriants…
Avec mes profonds remerciements et mes sentiments les meilleurs.
Répondre
Marie-Elsa Musseta, le 2020-09-16 13:42:54
Bonjour je ne sais pas si ce forum est le lieu pour poser de telle question. Le sujet a ete abordé a la dernière journée "fibrillation". Je cherche une montre connectée qui puisse detecter les fibrillations et autres anomalies cardiaques , connectable sur un PC ou smartphone IOS ou Android et rechargeable (sans piles). J'ai vu sur le marché des montres faisant des ECG dans la marque Withings mais il y en a certainement d'autres. Quelqu'un parmi les membres du forum a t-il des conseils a me donner sur ce type de montre? Ce type de montre est bien utile pour repondre aux questions des rythmologues , cardiologues "de la Pitié Salepetriere, a savoir " combien de fois avez-vous fibrillé? combien de temps"? Pas facile de repondre quand on est "asymptomatique". Je peux de mon côté temoigner sur ma montre connectée actuelle Garmin si cela interesse quelqu'un. Bien a vous tous et toutes et portez-vous bien. Et encore merci a toute l’équipe du service de cardiologie de la Pitié Salpetriere pour les soins, conseils, gentillesse....qui nous aide a tenir même par temps de pandémie.
Répondre
Pr Montalescot, le 2020-09-23 08:20:44
oui les montres Withings ou Applewatch font cela tres bien.
Bien cordialement
Alain WEINSTEIN, le 2020-08-24 08:27:13
Bonjour à toutes et tous

voici quelques temps que nos échanges avaient pris un peu de distance , la crise semblait s atténuer!

et vos efforts et votre énergie incroyable durant cette période impensable avaient besoin de faire redescendre un peu la pression.

Nous ne vous remercieront jamais assez pour ce que, vous toutes et tous avaient fait pour nous !

Que ce soit les Professeurs Montalescot ,Collet à qui vous voudrez bien transmettre mes remerciements et mon profonds respect et toutes les femmes et hommes aussi précieux qui par dévouements plus que par devoir ont donnés tout d eux même, et parfois leurs vies!pour sauver une personne qu il ne connaissait pas.

la preuve de tout cela c est que du plus grand au plus petit nous ne sommes rien les uns sans les autres....

c est très peu de chose les mots ,et comme je vous l ai déjà dis, je ne ai que cela à ma disposition pour essayer en vous assurant de ma reconnaissance sans borne, de toucher et réchauffer vos cœurs , vous qui prenez tellement bien soin du bien .... une part de ses battements vous appartient ....

bien à vous toutes et tous très sincèrement votre

Alain Weinstein
Répondre
Robert TARENTO, le 2020-06-12 13:01:36
A Parole et Réactions je trouve que les faits, l'esprit et l'être de chacune de vos équipes est belle et naturelle. ces évidences nous montrent, beaucoup n'en avait pas conscience, l'envie d'aller vers l'autre est une réalité chaleureuse entre aidant et aisés et aidés et aidants. Cette réalité est rassurante, je n'ai malheureusement pas la croyance de voir s'appliquer réellement les promesses démultipliées, effets d'annonces etc...

Merci à vous à tous les niveaux de tous vos gestes, de toutes vos actions. j'avais ce sens avant, je l'ai maintenant et l'aurait toujours. Le plus c'est vous.

A mon humble endroit je suis acteur de cœur ce qui est notre lien, qui est un plus maintenant

Merci

Merci pour tout et votre présence au moyen de vos mèls
Répondre
Caroline Lanoue, le 2020-06-12 10:03:00
Merci et félicitations pour cette lettre réconfortante concernant l évolution de la pandémie ! Superbe reportage enthousiasmant quant aux capacités bienveillantes et aux ressources collectives de l humanité ????????
Une immense gratitude et une très grande admiration pour tous les soignants et particulièrement ceux de la pitié !!
Restons vigilants pour nous et vous protéger .
Vous portez des valeurs qui nous vont droit au cœur ???? ????????????
Bien cordialement
Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-05-25 12:40:32
Milles merci à vous toutes et tous P&R
Et reconnaissance aux internes et personnels soignants.
Merci a tout la médecine et aux grands hommes comme ces professeurs ,et Mr Montalescot ,qui par cette grandeur d âme et le don de lui même trouve encore le temps de nous ecrire,de nous informer et d être présent dans nos foyers pour nous soutenir et nous rassurer .
Je puis vous assurer que nous partageons le même rêve et qu il deviendra réalités... ,car l homme de bien ,ne doit pas s effacer afin d empêcher le mal de progresser...
Et demain quelque soit votre appel je serais à vos cotés pour aider aussi modestement que ce soit ,mais avec une détermination qui n a d egal que votre engagement auprès de nous .MERCI
Très sincèrement bien à vous
Répondre
Brigitte GARDEBLED, le 2020-05-11 10:20:20
Merci est un mot bien faible au regard de toutes les contraintes, les prouesses physiques, humaines et psychiques que l'ensemble du monde hospitalier a vécu ces dernières semaines. Si, malgré le nombre très, trop, important, de décès et de personnes qui sont ressorties de l'hôpital avec des séquelles, l'hôpital a tenu. Mais, il a tenu grâce à vous tous. Sans votre implication, votre dévouement et votre sens du service public et du bien public, les dégâts auraient pu être extrêmement plus importants.
Le seul remerciement, au delà des dons, des paroles, des écrits, ce sera la lutte à vos côtés pour que les promesses d'hier au détour d'un début de pandémie devenue "guerre" pour ceux qui nous gouvernent, ne soient pas foulées aux pieds.
Nous n'oublierons pas. Vos sacrifices (les décès et trop nombreuses infections parmi les soignants faute de protection suffisante), vos soins, votre aide, vos souffrances pour que nous, patients, nous puissions vivre, voire survivre.
Quand il faudra aller dans la rue, si besoin, nous y retournerons, attentifs bien sur à ne pas mettre les soignants dans une position délicate et ré-enclencher cette fameuse deuxième vague redoutée mais incertaine.
Les technocrates financiers et remplisseurs de tableaux excel ne détruiront pas ce service public dont nous avons tant besoin.
Et comme le disait Brecht "Celui qui combat peut perdre mais celui qui ne combat pas a déjà perdu".
Répondre
Martine LOMBARD, le 2020-05-10 16:50:21
Merci une nouvelle fois à toute votre équipe pour votre action.
Nous allons continuons à vous soutenir .

Bonne santé à tous
Répondre
Anniethi, le 2020-05-05 10:24:28
Bonjour à vous tous,
Je voudrais à nouveau profiter de ce lieu pour exprimer toute ma reconnaissance pour le travail fait par votre équipe autour du professeur Montalescot.
A nouveau m'a été donnée l'occasion de mesurer l'excellence des soins et le dévouement de tout le personnel.
Quelle chance j'ai ( nous avons) que de pouvoir bénéficier de la gentillesse et de telles connaissances et habiletés portées à un tel niveau.
J'aimerais que soit reportée au professeur Montalescot une anecdote que je vient de vivre dans le service de cardiologie où je viens de subir une coronarographie dont je sors depuis hier soir soit le 4 mai 2020.
En voyant la trace laissée par le cathéter sur mon poignet droit, une infirmière s'est exclamée : " comme le professeur Montalescot fait du beau travail !"... J'ai effectivement regardé la trace laissée qui n'était pas plus grosse qu'une piqure de moustique !!! Et j'ajoute quel flair pour avoir repéré cette minuscule artère qui bat si discrètement à mes yeux !
Bravo à ce travail d'orfèvre. Professeur Montalescot mais quel TALENT !!!
Il faudrait d'autres mots pour exprimer toute mon admiration.



Répondre
Laurence PENLOUP, le 2020-05-03 18:55:24
Bonjour,
Un grand merci pour l’envoi de cette lettre d’information que j’attends maintenant comme la seule information fiable sur ce qui nous arrive !
Les faits, rien que les faits ça fait du bien.

Je retiens aussi la citation de Camus et je vais la diffuser pour remonter à ma manière le moral de mes troupes ????.

En vous souhaitant un bon dimanche et une bonne semaine,

Bien cordialement,
Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-05-03 08:11:29
Bonjour à vous toutes et tous
Merci et merci encore ,encore pour le soutient Que nous apportent lettres après lettres votre aide précieuse.
Noud sommes ,autan des petits bateaux perdus dans la nuit ,dans la tempête....
Cette lettre qui nous parviens,est comme un phare au loin ,dont,
le point lumineux si petit et lointain soit il est une leur d espoir pour nous ,nos enfants qui nous permet de nous accrocher et de garder le Cap!
Vous devez être tous épuisés,parfois déroutés .
Et je n ai que ces Mots pour vous aider,si les votres touchent mon coeur et que les miens touchent les votres, puisez y la force et l energie de continuer.......
MERCI
Bien à vous
Répondre
Jean Paul AYET, le 2020-05-03 08:09:39
Bonjour

encore mille merci pour ces informations importantes . et aussi un grand bravo à toutes les équipes qui oeuvrent sans relâche pour sauver des vies .
Cordialement
Répondre
Robert TARENTO, le 2020-05-01 13:36:59
Merci de ce mèl message d'hier soir. Ils ont toujours un éclairage différent toujours intéressant de par sa différence et son contenu.
Merci à vous de nous ouvrir à cette réflexion combinée finement à de l'information constructive nous permettant de réfléchir et d'avoir de la matière à travailler pour aller plus loin.

Dans le message d'hier faisant allusion à la distanciation sociale, différente à tout contexte particulier, la conclusion de la situation d'Arthur est "c'est la politesse et les belles manières". j'avoue que ce sujet du rapport à l'autre est un sujet qui m'habite depuis mon enfance, et ma propre approche à ce jour est évidemment celle d'Arthur mais le quotidien m'a fait constater que la politesse n'est rien si celle que l'on pense être bonne parce que la sienne, ne l'est pas automatiquement du fait que celle de la personne en face de soi n'est pas exactement la même. Se rajoute ainsi les différences qui sont l'essentiel, et l'inconnu qui fait nos peurs et nos barrières. ces m^mes choses sont des signes de vie. Le positif est en quelque situation une possibilité à être saisie.

Merci encore de vos apports nombreux et toujours proches de nous.

Et merci pour le service d'urgence de la salpé que j'ai côtoyé il y a une dizaine de jours avec cette proximité toujours bienveillante et explicative. Merci

Robert

My Blog: http://musiquesdemots.hautetfort.com/
http://www.camenchante.com/
L'Oie Plate (l'Observatoire Indépendant de l'Edition Pour Les Auteurs Très Exigeants): http://www.loieplate.com/
Blog de l'Art en Mouvement: http://fr.netlog.com/skl_art1789
Louise Raffa, ma mère, décédée en 2004: " Mémoire de Femme - La petite fille du soleil".
Ed. Persée: http://www.editions-persee.fr Paris: 0147235288, Aix en Provence: 0442383391

Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-04-27 11:37:27
Bonjour
A vous toutes et tous
Un immense merci !!!
Et pour que vous continuiez à veillez sur nous,nous nous suivrons a la lettre vos consignes pour veillez sur vous et vous proteger!
Oui je suis prêt à cela ????
Bravo ,j allais ecrire bravoure ,je vous offres les deux
MERCI ??
Répondre
Brigitte GARDEBLED, le 2020-04-27 11:32:51
Bonjour à toutes et tous,

Une lettre porteuse d'espoir mais néanmoins claire, lucide, rigoureuse et pragmatique sur notre actualité et notre devenir.
Une équipe de cardio incroyablement humaine et dévouée à son idée du service de santé publique , au plus proche du malade, qui se bat et se battra, certainement encore beaucoup et pendant de très nombreuses semaines pour combattre nos maladies respectives et ce satané virus.
Des appels de Jonathan afin de nous aider, psychiquement à surmonter ces épreuves de la maladie et du confinement.
Des recettes agréables à lire et à faire afin d'égayer nos journées.
Des vidéos de "cohérence cardiaque" qui apaisent et redonnent un lien particulier et profond avec notre corps pour tenter de chasser les ondes négatives qui nous assaillent.
Pour ce qui est de savoir si "nous sommes prêts à cela". Une chose est certaine. Je suis prête à beaucoup de choses (sacrifier momentanément déplacements et voyages) , vaccination obligatoire (totalement logique), repérage et isolement de moi-même ou des miens si cela peut sauver des vies. Il faut, à mon sens, être conscient que nous ne nous en sortirons que si nous sommes unis et que si les personnels de santé peuvent compter sur nous comme nous pouvons compter sur eux. Les aider : pas leur mettre des "bâtons dans les roues" en ayant une attitude citoyenne.

Un énorme merci à vous.
Portez vous bien. Surtout.
Répondre
Sylvie ROUET, le 2020-04-22 19:27:23
Merci beaucoup. Bon courage à tous
Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-04-22 18:30:29
Bonjour
Oui on ne dira jamais assez MERCI
C est pourquoi Quitte a repetter de ce petit mot de 5 lettres qui est si grand
Je vous le repeterais sans cesse
Bien à vous toutes et tous
Répondre
Vincent HAGUET, le 2020-04-22 11:54:33
Bonjour,

Merci pour vos bons conseils. La rhubarbe est bonne contre les aphtes.
Le Pyralvex en contient.

Cordialement
Répondre
Marie-Elsa Musseta, le 2020-04-18 19:19:01
J'ai lu avec grand intérêt la lettre de Paroles et Réactions concernant le Covid du 17 avril, il est notamment question des symptômes annonçant un infarctus du myocarde : mal a la poitrine, mal a la mâchoire, au bras gauche... Cependant, ayan été diagnostiquée "soupçon de covid-19", j'ai eu très mal a la poitrine, mal un peu partout notamment a la tête et le cœur s'accélérait (125/min) ou ralentissait beaucoup (30/min), difficile à ce moment-là de savoir si c'est le covid ou un infarctus.
Comment distinguer les symptômes? dans le cas d'un infarctus, a t-on très mal à la mâchoire ? a-ton mal à toute la mâchoire ou seulement coté gauche? peut-on n'avoir mal qu'à la tempe ou au niveau de l'articulation de la mâchoire côte gauche? peut-on n'avoir mal uniquement qu'au bras droit? a-ton des sueurs, mal a la tête? Le pouls et la tension peuvent-ils rester normaux? J'ai même lu que les femmes pouvaient n'avoir que mal a l'estomac, est-ce vrai?
Peut-on aussi avoir un infarctus léger avec tous les symptômes et que ça disparaisse?
Enfin peut-on avoir un infarctus la nuit, si oui, les douleurs réveillent-t-elle?.
Que de questions , allez-vous dire! Des personnes ayant déjà eu un infarctus peuvent peut-être faire part de leur vécu? Un grand merci d'avance.
Répondre
Pr Montalescot, le 2020-04-18 23:03:24
Beaucoup de questions et ce Forum public ne peut pas etre l'endroit d'une consultation bien sur. Si vous etes inquiète il faut parler ou voir votre médecin ou en cas d'urgence utiliser le 15.
Laurence PENLOUP, le 2020-04-16 12:42:26
5 février 2020, 10H. Dans les heures qui viennent, une prothèse aura été installée au creux de mon cœur et un anévrisme qui a eu la mauvaise idée de s'ajouter au FOP sera soigné. L'infirmier vient me chercher et je descends au bloc à pied. Étonnant mais rassurant. J'attends un peu dans une salle à côté du bloc sous le regard attentif de l'infirmière. Sa voix est douce et tranquille. Je m'étonne de mon calme. Je crois que je n'ai même pas d'appréhension. Puis, une silhouette s'approche du brancard et me demande comment je me sens. Au-dessus du masque, je distingue des yeux mais surtout un regard et au travers du masque, je distingue le sourire. Le Pr Montalescot. Dans ce regard, dans ce sourire, une promesse : "je vais m'occuper de vous". Quelques minutes plus tard, l'infirmière m'invite à aller à pied au bloc. C'est un moment unique que je vis comme un passage entre ma vie d'avant et ma vie d'après. Traverser ce pont à pied est très fort émotionnellement et je retiens mes larmes. Dans le bloc, une grande table où je m'allonge. Au-dessus, un écran très grand. Autour de la table, des hommes et des femmes qui s'activent sereinement. Tout est serein. Je n'ai aucune inquiétude. J'attends quelques instants, le Pr Montalescot vient vers moi et me réexplique comment l'intervention va se dérouler. Le médecin-anesthésiste prend le relais. Je ne suis pas une "patiente", je suis une personne à qui l'on prodigue attention et soin. L'infirmière s'approche. Elle m'explique qu'elle va m'endormir et me propose que cela se fasse en musique. Elle me propose Mozart. Mon musicien préféré. Je souris. Sa voix douce dans mon oreille m'invite à me laisser aller. Je n'ai pas envie de faire autre chose. Il ne faut pas résister quand la bienveillance, la compétence, l'intelligence humaine vous enveloppent à ce point... Salle de réveil. C'est fait. J'entends du bruit. J'ouvre les yeux. La même activité à la fois sereine et professionnelle autour de moi. L'infirmière vient me voir. Tout va bien. Le médecin anesthésiste vient me voir. Il est toujours aussi attentif et rassurant. Par les fenêtres, de l'autre côté du couloir, je vois le ciel bleu et le soleil. Je suis vivante. Je ne sais pas de quoi sera fait demain mais ce "aujourd'hui" me suffit. Du mois de février à ce mois d'avril, il y a eu beaucoup "d'aujourd'hui" et je mesure chaque jour la chance que j'ai eu de croiser la route du Pr Leprince puis du Pr Montalescot, et de toute l'équipe du service cardiologie. Sans leur profonde conviction, leur immense détermination, leur attention à l'Autre, leur intégrité de soignants, combien d'entre nous ici et ailleurs, avec nos cœurs imparfaits, aurions-nous la chance d'avoir des "aujourd'hui" ? Alors, au travers de ce témoignage, je tenais à leur adresser ma profonde gratitude pour leur écoute et leurs soins. Je leur dédie tous mes "aujourd'hui". Et en cette période terrible pour tout le personnel hospitalier, ces remerciements et cette gratitude vont également à toutes ces Personnes qui font le don de leur humanité au sein de l'hôpital ou dans tous les établissements de soin.
Répondre
Brigitte GARDEBLED, le 2020-04-13 12:05:17
Bonjour à toute l'équipe,

Vos mots et votre lettre sont un véritable soutien et ce, sur tous les plans. La situation sanitaire est créatrice de desoeuvrement, d'isolement et donc porteuse d'angoisses. L'incertitude pèse beaucoup et est génératrice de stress et d'inquiétudes. Sans parler de la communication désastreuse au plus haut sommet de l'Etat mais c'est une autre histoire..
Donc, je me raccroche aux "petits kifs" de Jonathan, aux bons plats de Claire et à son suivi diététique tant il est vrai que ce que nous mangeons influe beaucoup sur notre santé et surtout sur nos soucis cardio-vasculaires.
Bien évidemment, la recherche menée par toute l'équipe médicale de l'Institut de cardiologie et les soins prodigués h24 me rassurent et m'aident à supporter cette période difficile.
Je souhaite à toute l'équipe de Parole & Réactions un bon lundi de Pâques et une semaine aussi bonne que possible !
Un immense merci.

Brigitte
Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-04-11 08:50:57
La reconaissance est inéxprimable !
Nous ne pouvons pour vous proteger toutes et tous personnels soignants appliquer vos directives ...
C est ce que nous faisons et ferons tant que vous nous ecrirez De le faire!
Merci d avoir le courage ,la force ,et le dévouement de le faire encore et en encore!
Que chacun d entre vous trouve en ces jours de pâques un peu de sérénité,d espoir.....
Bien à vous
Répondre
Gildas KERNEIS, le 2020-04-10 12:51:49
Bonjour merci pour votre action merci pour vos recherches merci
amitiés
Gildas
Répondre
Jean Patrick RAZON, le 2020-04-10 11:30:22
Merci, merci mille fois de vos si bons conseils bienveillants et réconfortants! Je confirme que la méditation pleine conscience est un excellent remède à la mélancolie qui parfois nous gagne!
Très cordialement,
Répondre
Brigitte GARDEBLED, le 2020-04-10 11:26:27
Bonjour,

Merci beaucoup pour ces conseils alimentaires que je vais m'efforcer de suivre consciencieusement pendant cette période de confinement .. et après...
L'alimentation faisant partie intégrante de notre énergie et donc de notre capacité à faire face aux virus etc..
Mes asperges violettes d'aujourd'hui, viennent de chez un producteur de Mont de Marsan. Suis aussi contente de participer à l'effort de "recentrage" sur nos productions locales, comme les fraises gariguettes qui ont, enfin , un goût. A quelque chose... etc.

Vos mails, conseils et idées, font un bien fou et j'en ai, évidemment, grand besoin actuellement.

Prenez soin de vous tous.

A très bientôt.

Brigitte
Répondre
Jean Paul AYET, le 2020-04-06 14:36:58
MERCI POUR CES INFORMATIONS REGULIERES !! bravo à toute l'équipe du Prof. Montalescot. Qu'ils en soient remerciés pleinement . Et je leur adresse courage ils en ont besoin.
Cordialement
Jean-Paul AYET (patient du Dr Batonga)
Répondre
Marie-Elsa Musseta, le 2020-04-06 14:14:42
Je souffre d'extrasystoles tres nombreuses et de fibrillation auticiulaire. Ayant eu les symptômes du covid-19, mon medecin traitant m'a inscrit au suivi Covidom. Dependant, mon suivi Covidom ne marche pas (un problème confirmé mon médecin traitant): après avoir rempli le questionnaire du 1er jour, j'ai continué à recevoir les SMS et les mails me demandant de remplir les questionnaires, mais les questionnaires sont inaccessibles et le suivi est dans l'état terminé alors que je continue a avoir des douleurs continues a la poitrine. Mon médecin traitant n'arrive pas a résoudre le problème de ce suivi CoviDom. Comment puis-je contacter le support CoviDom?
Répondre
Pr Montalescot, le 2020-04-06 17:30:26
il y des adresses mail et des tel réservés aux médecins qui utilisent COVIDOM en cas de question ou de problèmes.
Vous pouvez aussi envoyer un mail a la plateforme: inscription-covidom@aphp.fr
Bon courage,
Anniethi, le 2020-04-05 16:51:41
Bonjour à vous,
Un grand merci à Laura pour ce moment de yoga et de détente profonde en cette fin d'après -midi de dimanche confiné.
Ca fait tellement du bien à nouveau d'être reliée à son corps.
Courage et encore une foi de grands mercis à Laura, au professeur Montalescot et à toute son équipe !

Bee Z oo
Répondre
Jean Patrick RAZON, le 2020-04-05 12:52:40
Merci, merci de vos messages réconfortants! Merci à tous les soignants qui sont en première ligne de cette terrible situation!
Répondre
Sylvie ROUET, le 2020-04-03 16:17:06
Vraiment grand merci pour ces informations régulières.
Toutes mes pensées d’encouragement et de reconnaissance à toute l’équipe.
Cordialement
Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-04-03 16:15:31
Merciiiiiiiii on ne le dira jamais assez
????????????????????????????????????????????
Répondre
Brigitte GARDEBLED, le 2020-04-03 11:18:21
Bonjour,

Un immense merci pour toutes les informations (messages et vidéos) adressées par l'équipe médicale et naturellement le Professeur G. Montalescot.
Cela me soutient énormément dans cette période délicate de confinement. Ceci est extrêmement important pour le moral. Vous ne pouvez savoir à quel point.

J'ai lu sur le réseau fb une proposition de prêt de logement à Paris pour du personnel soignant.

Je me permets de vous adresser le lien. Si cela peut aider...

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10216759956213834&set=a.1075518050755&type=3&theater

Prenez surtout soin de vous tous et des vôtres.
Avec toute mon admiration et ma reconnaissance
Répondre
Anniethi, le 2020-04-02 11:16:55
Bonjour à tous,
De grands mercis à toute l'équipe de Parole et Réactions réunie autour du professeur Montalescot pour lequel nous ne trouverons jamais assez les justes mots afin d'exprimer notre reconnaissance.
Je viens de faire un don et fait suivre le message sur les réseaux sociaux afin que ceux qui partagent la même lutte associent leurs forces.
Je voudrais aussi remercier ici Laura qui trouve le moyen de nous accompagner avec toute sa bonne volonté et son savoir yogique lors de ce confinement. Nous sommes tou (te)s bien conscient(e)s de la nécessité de ne pas lâcher sur le plan de l'exercice physique crucial pour nous.
Bon courage et encore merci de votre dévouement.
Répondre
Ginette de Matha, le 2020-04-02 09:52:36
Les lettres d'information du Pr Montalescot constituent des balises remarquables auxquelles se fier dans l'univers de sur et/ou dés-information dans lequel nous baignons. Merci et, bien sûr, bravo aux équipes.
D'ores et déjà réfléchissons à la façon d'exprimer notre gratitude lorsque, le confinement terminé, nous pourrons, enfin, les voir et les entendre.
Répondre
Jackie BODIN, le 2020-03-31 18:52:43
Je renouvelle encore une fois TOUS MES SINCERES REMERCIEMENTS à toutes et tous pour votre dévouement, votre courage et votre détermination pour sauver des Vies ! au péril de votre propre Vie ! ????

Je suis de tout ???? avec vous. Du fond du coeur mes pensées positives vous accompagnent.

Nous allons "vaincre" grâce à vous ???? M E R C I S S S S S S

Merci de prendre, malgré tout, le temps de nous tenir informés. Vos informations sont précieuses !
Répondre
Jean Paul AYET, le 2020-03-31 15:40:59
je remercie et encorage toute l'équipe du Professeur Montalescot . Reconnaissance infinie vous faites un travail extraordinaire
je suis un patient du Dr Batonga qui a su m'écouter avec beaucoup d'attention et m'a donné conseils.
UN GRAND MERCI A LEUR TRANSMETTRE

Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-03-31 13:05:02
Encore et encore merci
Vos informations sont précieuses et d un grand reconfort
Très bon courrage a toutes et tous ....
Par la pensée et l energie positive nous pouvons deja vous auder un peu!!!!
Vous etes formidable
Bien à vous
Répondre
Pantxika TOULET, le 2020-03-30 13:08:22
Bravo pour votre engagement sans faille ,votre dévouement et votre humanité.

Malgré ce contexte COVID incroyable,vous nous éclairer avec des informations précises ,claires,pratiques et documentés.

Vous et vos équipes êtes admirables.

J espère que votre appel aux dons sera largement entendu et qu’il vous permettra de mener à bien vos projets de soins et de recherche sur ce maudit COVID -19

Un grand Merci et Bon courage à vous tous

Pantxika
Répondre
Jean de Meslon, le 2020-03-30 12:47:28
Soutien aux équipes !
Répondre
Delia ZALACAIN, le 2020-03-29 11:41:01
Merci pour votre information très claire, il est indispensable pour chacun en ce moment d’obtenir des informations concrètes sur les symptômes qui doivent alerter et la conduite à tenir.

En espérant que l’étude que vous évoquez sera concluante.

Bon courage à tous et un immense merci pour tout ce que vous faites au chevet des malades !

Je partage votre publication sur mon Facebook.

Hauts les cœurs !
Répondre
Jean Ghislain LEPIC, le 2020-03-27 11:15:36
Bonjour,

Juste un petit mot de remerciement pour la qualité des informations que vous nous envoyez, de gratitude pour l’ensemble des équipes de l’Institut du Cœur et mon admiration pour cette initiative de recherche. J’ai la chance d’être avec ma famille en dehors de Paris dans de bonnes conditions mais je sais à quel point les chose sont difficiles pour vous ; mes pensées sont avec vous et je suis heureux d’apporter une modeste contribution financière.

Bien amicalement.
Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-03-26 22:41:09
Bonjour à toutes et tous
Les mots ne suffiront jamais à exprimer notre gratitude pour votre engament et votre dévouement sans borne ...
Professeur Montalescot et toute l equipe de cardiologie permettez moi encore une fois de vous remercier pour votre information et votre soutien.
Vous prenez le temps de nous écrire ,et nous ne pouvons que vous applaudir tout les soir à 20h .
Et nous nous rendons compte que nous ne vous avons pas assez applaudis avant.
Mais par vos mots et vos précieux conseils vous faite naitre l espoir et la vocation d aider et de soutenir.
En dehors de l argent ,il est une énergie nouvelle que vous faite naitre en certain d entre nous j en suis sur. Et croyez bien que je suis prêt pour ma part à participer humblement à ce combat qui est celui de tout les hommes ,même les plus humbles .
Dès que possible ,je ne sais par quel moyen je pourrais être utile,mais je puis vous assurer que mon engagement sera à la hauteur de l espoir et du réconfort que vous nous apportez...
Merci et bravo
Bien à vous
Répondre
Elodie KOVAC, le 2020-03-26 19:28:00
Bonjour à toute l'équipe de Parole & Réactions,

Je voulais simplement vous écrire quelques lignes pour vous remercier, pour tout ce que vous faites quotidiennement.

J'ai été opérée d'une CIA au mois de juillet dernier et toute l'équipe a été incroyable.

Je ne peux qu'imaginer ce que vous vivez actuellement alors tenez bon, merci pour tout ce que vous faites. Merci de nous protéger, soigner face à cette menace invisible.

Il n'est pas encore 20h mais bravo à tous !!

Bien cordialement
Répondre
Famille PONTGELARD, le 2020-03-25 16:49:15
Bonjour à toutes et à tous,

Ma Famille et moi même voudrions tout SIMPLEMENT, vous exprimer notre immense respect et notre plus grande reconnaissance... Vous êtes tous les jours et de tous les instants en Première Ligne et ayant eu l'opportunité il y a presque 3 ans déjà de passer entre vos mains lors de ma Greffe du Cœur, je sais à quel point l'humain est une des valeurs fondamentales de votre implication au quotidien...
Ne Changez pas, ne renoncez pas, restez vous même, on combat avec vous, juste derrière, sourdement mais efficacement on vous envoi jour après jour nos pensées les plus positives ainsi qu'à vos familles dans la stupeur et l'angoisse de votre retour auprès d'elles... Tout ça on le connaît, tout ça on l'a vécu, et nous ne saurons jamais comment vous rendre tout ce que vous nous apporter, aujourd'hui, demain, après !!! Car oui Soignants, Soignantes, un après, un devenir il y en aura un, nous en sortirons, meurtri, certainement d'un vécu totalement inédit et humainement complètement inacceptable mais surtout GRANDI !!!

DEVANT VOUS IL Y A L'AVENIR, derrière nous restera le passé, BIENTÔT...

Bien à vous tous... et Cher Pr Gilles Montalescot Prenez bien soin de vous et de vos Équipes et Au Bonheur de vous retrouver...prochainement !!!

Gaëlle, Anthony et Elouan Pontgelard

Répondre
Gilles Schlosser, le 2020-03-24 16:44:51
Bravo et Merci a vous les soldats de la medicine vous etes nos boucliers face a cet ennemi invisible et nous sommes la confinés a attendre que votre combat nous redonne cette liberté de vie.
La vie on vous la doit car vous étiez la lors de notre naissance vous étiez la pour réparer les bobos et vous etes encore la pour partir encore en guerre contre ce fléau !
Vous etes nos soldats de Vie
Merci Merci !Merci! !on vous aime !
Répondre
Jackie BODIN, le 2020-03-24 12:10:23
Bonjour,

UN TRES GRAND MERCI à toutes les équipes ! il n'y a pas d'autre mot MERCISSSS encore et encore ! pour votre courage, votre dévouement et votre détermination ! vous êtes des vrais héros.
Il nous faut et nous faudra comprendre ... que ferions nous sans vous !!! ????

Je suis avec vous par la pensée et le ????

Merci aussi à vous, toute l'équipe de Parole&réactions pour votre engagement et la diffusion de l'info !

Bien sincèrement à vous tous ????????
Répondre
Ginette de Matha , le 2020-03-23 21:57:05
Bravo et merci à toutes les équipes de l’institut de cardiologie pour leur inlassable engagement.
Et tout à fait d’accord : la meilleure façon de soutenir et remercier c’ De rester à la maison.

Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-03-23 20:24:24
Bonjour à toutes et tous
Un grand merci pour ces précieuses s information et votre dévouement sans borne
Croyez bien a toutes ma solidarité
Courage et résilience
Pour nous protéger et vous protéger, respectons toutes et tous vos consignes
Bien à vous et mil mercis
Répondre
Brigitte GARDEBLED, le 2020-03-23 20:22:08
Bonjour à toute l'équipe,

C'est avec émotion, pour le médecin décédé, et avec une immense confiance en votre travail, votre acharnement à combattre le virus et à sauver des gens que j'ai lu votre lettre que, j'avoue, attendre maintenant , presque comme une amie dans mon confinement total non loin de votre hôpital.

J'applaudis de toutes mes forces et crie mon soutien aux soignants et , par l'intermédiaire des réseaux sociaux, engage vivement les gens à donner au Fonds pour la recherche de l'AP HP. Sans vous, nous ne nous en sortirons pas, sans notre aide, vous aurez encore plus de mal à vous battre.
C'est aussi simple que cela.

Pour ce qui est des "buzz", des fakes news etc... je les combats de toutes mes forces. Vous n'avez vraiment pas besoin de cela en ce moment. Des faits, rien que des faits. Du matériel, des personnes soignantes qui savent, qui connaissent et qui respectent l'être humain. Le reste est futile voire condamnable dans certains cas.

Et, encore une fois, quand cette crise sera derrière nous, je me ferai une joie de venir vous voir (avant ma consultation prévue) avec de petits cadeaux , minuscules au regard de ce que vous faites.

J'associe naturellement dans mes remerciements, les pompiers et tout le personnel des hôpitaux qui vont au-delà de leurs limites avec si peu de moyens alloués.
Nous n'oublierons pas, après tout cela, d'être à vos côtés, dans la rue s'il le faut.

Encore merci. Juste merci. Du fond du cœur.
Avec toute mon admiration
Répondre
Vincent HAGUET, le 2020-03-23 20:01:01
Bonjour,

Merci beaucoup pour vos précieuses informations.
Je n'ai eu contact qu'avec le personnel et les médecins de consultation (pré greffe et suivi médical) . Tous sont compétents, sympathiques.
J'avais vu en salle d'attente un article d'un journal classant le
service premier de France. C'est bien mérité.

Merci beaucoup à tous.

Cordialement
Répondre
Christian COSTOPOULOS, le 2020-03-23 18:03:05
Bonjour,

Merci de toutes les informations que vous m'envoyez.
Vous faites un travail superbe. Bravo.

Nous pensons à vous,
Bon courage,
Répondre
Alain WEINSTEIN, le 2020-03-22 18:03:38
Bonjour à toutes et tous
Merci milles fois pour votre engagements sans bornes auprès de nous tous .
Par l attention,la gentillesse,l empathie,le soutien chaque être humain peut apporter quelque chose à l autre....
Par vos Lettre Professeur Montalescot vous apportez tout cela !!
Je ne pense pas que mon mot vous parviendra personnellement ,mais l important est que je l adresse à vous même,à vos equipes dont le professeur Collet qui me suit avec attention et bienveillance ....
Je tiens ici a remercier tout le personnel que je croise quand je viens et assurer de mon soutien moral le plus profond!
Vous êtes comme moi de simple hommes et femmes et pourtant sans parfois le savoir ,par humilité qui est tout àvotre honneur à toutes et tous ,vous avez l étoffes des héros.....
Bien à vous toutes et tous

Répondre
Brigitte, le 2020-03-17 15:33:41
Merci infiniment au Professeur Gilles Montalescot et à toutes ses équipes d'avoir pris le temps et le soin de nous apporter des informations, claires, nettes, sérieuses à l'image de ce qu'est l'Institut de Cardiologie.

Tout mon plus profond respect et mes encouragements (même si ce ne sont que des mots) à tout le personnel soignant qui fait des prouesses ,bien au delà de ses limites, dans un contexte que tout le monde sait, à bout de souffle et si détérioré pour note service public hospitalier.

Merci encore de tout. Prenez tous, surtout, bien soin de vous et de vos proches.
Répondre
Guillaume, le 2020-02-26 13:21:23
Bonjour à toutes et à tous,

je viens tout juste de rentrer chez moi après la fermeture d'un FOP. C'est incroyable !

Quand on y pense il s'agit de positionner dans l'organe vital que représente le coeur un corps étrangers. Dit comme cela, pas anodin. Et pourtant !

La sérénités , gentillesse, humanité, suivi de toutes les équipes de la Pitié Salpétriere et la passion , disponibilité et maitrise que dégage l 'excellent professeur Montalescot font de ce moment ,un instant de calme, de simplicité et banal. Signe de grande compétence et de maitrise !

Tout cela contribue à créer une période de convalescence positive et sereine. De quoi embrasse une nouvelle vie à bras ouverts !

bref, Merci énormément au professeur Montalescot et à toutes les équipes !!


Répondre
Anniethi, le 2020-01-28 17:13:09
Bonjour chère équipe P&R,
je suis bien confuse de répondre si tardivement à votre dernier mail, mais j'ai eu encore des soucis de santé importants mais cette fois dans ma famille. Cela m'a rendue indisponible pendant un certain temps.
En retard, j'aimerais tout de même exprimer ma profonde gratitude pour tout le travail que vous accomplissez, et bien sûr j'aimerais que celle-ci soit transmise aussi au professeur Montalescot pour le dévouement qu'il nous porte et la qualité des soins qu'il nous prodigue.
Je profite, en ce début d'année 2020, pour vous souhaiter la victoire pour toutes les luttes que vous entreprenez pour le bénéfice du plus grand nombre et aussi pour votre bonheur et une bonne santé !
Répondre
Catherine, le 2020-01-15 12:38:20
Bonjour,
j'ai été opérée le 8 janvier pour la fermeture simultanée d'un FOP et d'une petite CIA.

Comme tous sur ce site, je voudrais d'abord rendre hommage au Professeur Montalescot pour sa grande compétence et pour ses qualités humaines, de gentillesse et d’attention au patient. Et je voudrais aussi rendre hommage aux membres de son équipe que j'ai côtoyés à l'occasion de cette intervention, chez qui j'ai retrouvé ces mêmes qualités de compétence et de gentillesse. Comme d'autres aussi sur ce site, étant moi-même attachée au service public (dont je fais aussi partie), je trouve que ce service de la Pitié est un superbe exemple du service public dans ce qu’il a de meilleur. J’écris cela au lendemain de la lettre de démission collective envoyée un millier de chefs de service, qu’on ne peut que soutenir.

Pour répondre à Guillaume, quelques détails sur l'intervention : elle a eu lieu avec une anesthésie locale, mais on m'a en parallèle "shootée" avec, je crois, une benzodiazépine, donc j'ai dormi pendant et après l'intervention (ça a été d'ailleurs un regret au réveil, car j'aurais aimé pourvoir "suivre" l'intervention en direct, mais je sais que je suis une très mauvaise patiente pour l'ETO qui me déclenche des spasmes réflexes incontrôlables, donc je comprends bien qu'il était préférable de procéder ainsi !). J'ai été assez fatiguée pendant environ 4 jours mais ensuite j’ai assez bien récupéré, et j’ai d’ailleurs commencé à retravailler depuis mon domicile, même si j’étais encore en arrêt de travail. La seule chose que je ressens c'est une petite gêne à l'effort, même pour de tout petits efforts (faire un lit…), avec une impression d'essoufflement et de cœur qui bat un peu trop vite. Je ne sais pas si c'est classique. Si ça se prolonge, je suppose qu'il faudra que je reprenne contact avec le service pour vérifier que tout va bien.

Encore un grand merci au Professeur Montalescot et à son équipe.

Répondre
Guillaume, le 2020-01-21 19:39:57
merci pour votre réponse et témoignage. Je vous souhaite un bon rétablissement
Guillaume, le 2020-01-21 19:39:34
merci pour votre réponse et témoignage. Je vous souhaite un bon rétablissement
Guillaume, le 2020-01-09 15:07:36
Bonjour et excellente année.

je suis un tout nouveau membre en trajectoire d'une fermeture de FOP dans les prochaines semaines. Les equipes de la "salpé" sont débordantes de gentillesses et de professionnalisme donc j'y vais les yeux fermés. Mes intérrogations sont assez opérationnelle...

Anesthésie - Sommes nous endormis ou restons nous eveillés (sans forcement sentir ce qui se passe) ?

Après l'opération - Les jours après l'opération sommes nous plus fatiguée que d'habitude ?


D'avance merci pour feedback et tous elements que vous souhaiteriez partager

Guillaume



Répondre
Guillaume, le 2020-01-09 15:08:53
Autres questions :

Dans quelles matières est le dispositif de fermeture ?
Merci
G de Matha, le 2019-12-30 10:37:28
Bonjour,
L'OMS vient de publier une intéressante étude intitulée
Quelles sont les bases factuelles sur le rôle des arts dans l’amélioration de la santé et du bien-être ?

Par Daisy Fancourt et Saoirse Finn

dont voici le résumé :

Au cours de ces vingt dernières années, la recherche sur l’incidence des arts sur la santé et le bien-être s’est considérablement développée, parallèlement à l’évolution des pratiques et des activités politiques menées dans différents pays de la Région européenne de l’OMS et au-delà. Ce rapport fait la synthèse des données mondiales sur le rôle des arts dans l’amélioration de la santé et du bien-être, en particulier dans la Région européenne de l’OMS. Les résultats de plus de 3 000 études ont permis de conclure que les arts jouent un rôle important dans la prévention des problèmes de santé, la promotion de la santé, ainsi que dans la prise en charge et le traitement des maladies tout au long de la vie. La recherche a porté sur divers types d’études, telles que des études pilotes non contrôlées, des études de cas, des enquêtes transversales à petite échelle, des études de cohortes longitudinales représentatives à l’échelle nationale, des ethnographies communautaires et des essais contrôlés randomisés dans diverses disciplines. L’impact bénéfique des arts pourrait être stimulé en reconnaissant la somme croissante de données probantes dans ce domaine et en intervenant sur cette base, en promouvant l’engagement artistique aux niveaux individuel, local et national, et en appuyant la collaboration intersectorielle.

Répondre
COMUCE Dominique, le 2019-12-23 02:51:48
Bonsoir
Cette semaine j'ai subi une intervention pour une fermeture de CIA par voie percutanée. j'ai été pris en charge par le professeur Montalescot et son équipe .l'intervention a eu lieu le mercredi 18 décembre 2019 j'ai pu rentrer à mon domicile le vendredi suivant.L'opération s'est très bien déroulée. la seule gêne résulte d'un hématome qui s'est étendu de l'ouverture de la fémorale à mes testicules.j'avoue que la douleur est encore présente quand je marche mais elle devrait progressivement disparaître.
Je tiens à remercier l'ensemble du service de cardiologie de l'hôpital de la pitié salpétriere. En cette semaine où la France entière était en grève, ma prise en charge à été d'une très grande qualité. Acteur du service public comme vous (je suis gendarme) je souhaite vous dire que je suis entièrement solidaire de vos revendications.
A tous un grand MERCI
Répondre
G de Matha, le 2019-12-15 19:37:41
Bonsoir,
Venant de prendre connaissance de la tribune de 660 médecins - dont le Pr Montalescot -publiée aujourd'hui par le JDD (reproduite ci-dessous) il me semble de notre devoir, en retour, de soutenir cette démarche. Nous faisons partie des personnes sauvées par les praticiens de l'hôpital public. Que les moyens ne lui soient plus accordés pour continuer son engagement combien de malades ne pourront plus bénéficier des mêmes soins que nous ?
TRIBUNE. 660 médecins hospitaliers se disent "prêts à la démission"

23h00 , le 14 décembre 2019
ParRedaction JDD
PREMIUMAssurant que le gouvernement est sourd à leurs revendications, 660 chefs de service, responsables d'unités de soins et médecins hospitaliers menacent dans le JDD de "démissionner si la ministre [de la Santé, Agnès Buzyn] n'ouvre pas de réelles négociations".
Manifestation "contre la mort de l'hôpital public", le 14 novembre à Toulouse.
Manifestation "contre la mort de l'hôpital public", le 14 novembre à Toulouse. (Sipa)
Partager sur :
"L'hôpital public se meurt, faute de moyens à même d'assurer la qualité des soins et de garantir la sécurité des patients. Les médecins hospitaliers ont eu beau sonner l'alarme, la rigueur est devenue austérité, puis l'austérité, pénurie. La ministre actuelle ne manque pas de témoigner sa compassion, mais le vrai ministère de la Santé est désormais à Bercy. Nous devons donc nous résoudre aujourd'hui à un mouvement de 'désobéissance' inédit.

Lire aussi - Ces jeunes médecins qui fuient l'hôpital

Comment forcer le gouvernement à ouvrir un Grenelle de l'hôpital public avec un vrai plan financé répondant aux besoins? Respectant leur éthique professionnelle, les médecins hospitaliers se refusent à la grève des soins. Il y a deux mois, à l'appel du Collectif Inter-Hôpitaux (CIH), rassemblant médecins, personnels non médicaux et représentants des usagers, s'est mise en place dans plusieurs établissements une 'grève du codage', c'est?à-dire un blocage de la facturation des séjours hospitaliers à la Sécurité sociale. Le 14 novembre, les médecins ont manifesté dans la rue avec l'ensemble des personnels.

L'hôpital se meurt et la ministre ne lui administre que des soins palliatifs
Las : les mesures gouvernementales se résument pour 2020 à moins de 300 millions supplémentaires, alors que de l'avis général il manque 1,3 milliard d'euros pour répondre à la seule augmentation programmée des charges. L'hôpital se meurt et la ministre ne lui administre que des soins palliatifs.

Afin de crier leur désespoir, des chefs de service, responsables d'unités de soins et médecins participant à la gestion des hôpitaux nommés ou élus, ne demandant rien pour eux-mêmes, s'engagent à démissionner si la ministre n'ouvre pas de réelles négociations pour desserrer la contrainte imposée à l'hôpital public. À ce jour, nous sommes plus de 660 signataires de toutes spécialités, de tous hôpitaux et de toutes régions. Lorsque nous serons 1.000, nous adresserons notre lettre à la ministre pour lui enjoindre d'ouvrir les négociations avec le CIH… ou de nous rejoindre."

Les premiers signataires, pour le Collectif Inter-Hôpitaux : André Grimaldi, professeur émérite, et les chefs de service André Baruchel (hôpital Robert-Debré), Stéphane Dauger (hôpital Robert-Debré), Jean-Luc Jouves (hôpital de la Timone), Philippe Lévy (hôpital Beaujon), Agnès Linglart et Xavier Mariette (hôpital Bicêtre), Gilles Montalescot (hôpital Pitié-Salpêtrière), Antoine Pelissolo (hôpital Henri-Mondor), Ronan Roussel (hôpital Bichat).



Répondre
Vincent Demay, le 2019-12-03 11:58:36
Bonjour,

Me voici maintenant adhérent , après un rdv ce matin avec le Professeur Montalescot.
Probablement une fermeture de FOP en vue...à confirmer.
Je suis preneur de vos retours "d'expérience".
Bravo et longue vie à Parole et Réactions !
Vincent


Répondre
LEBOBE laurent, le 2019-12-13 18:37:50
Bonjour,
je me suis fait opérer le 11 décembre par le professeur MONTALESCOT et son équipe pour fermeture d'un FOP, vous n'avez rien a craindre, ils sont au top du début jusqu’à le fin.
Vous serez très bien entouré et rassuré lors de l'intervention ils sont d'une gentillesse inégalable.
Franchement je n'est rien senti aucune douleur sauf la piqure pour endormir le pli de l'aine de la jambe qui au niveau sensation ressemble à une prise de sang.
Si je devais le refaire j’irai sans aucune crainte alors que j'en avais au début.
ÉNORME merci au professeur MONTALESCOT et son équipe

Barbara , le 2019-12-06 13:10:39
Aucune crainte à avoir vous êtes entre de très bonnes mains ! Et, après l’opération une deuxième vie commencera, vous en profiterez à fond !
Parole de patiente !!!!
P&R, le 2019-12-03 12:55:34
Bonjour,

Ravi de vous compter parmi nos adhérents !

Nous vous mettons dès aujourd'hui dans la boucle de nos informations et de nos événements.

N'hésitez pas à nous faire part de vos attentes.

A bientôt.

L'Equipe P&R
DE MESLON, le 2019-10-17 11:16:04
Je soutiens également l'hôpital public. Nous nous y sommes rendus pour une opération en urgence hier, et j'ai été impressionné par la qualité professionnelle et humaine de l'ensemble du personnel.
Je suis fier de nos hôpitaux publics : vive l'hôpital public !!
Répondre
Pr Montalescot, le 2019-10-27 17:51:37
Merci de vtre message et du soutien de tous. L'Hôpital public est a la croisée des chemins pour soigner toutes le maladies et pas seulement celles qui rapportent financièrement.
Signez la lettre au president de la république: chng.it/NTbmVMJY

Ginette de Matha, le 2019-10-15 20:15:13
Bonsoir,
Bien sûr j'ai signé la pétition en ligne pour sauver l'hôpital public. J'apprécie particulièrement que Parole et Réactions la diffuse largement. C'est vraiment l'une des fonctions prioritaires de ce groupe que de contribuer à donner l'alerte. Les membres du groupe ont pu, personnellement ou à travers des proches, apprécier la qualité des soins prodigués à l'Institut de cardiologie ou dans d'autres services. Nous sommes nombreux à devoir la vie à l'hôpital public. Une raison majeure, me semble-t-il, pour soutenir cette action.
Répondre
G.Khaled, le 2019-09-02 11:15:06
Je viens de joindre le groupe de Parole et Action, je suis très reconnaissant de la participation de chacun à développer cette intelligence collective.
Je remercie infiniment le professeur Montalescot et de toute son équipe qui font un travail remarquable.

Mr G.Khaled/Tunisie
Répondre
Kristina TAYLOR, le 2019-09-27 11:43:06
Cher Monsieur Khaled,
Nous sommes ravis de vous compter parmi nos adhérents et vous remercions pour vos encouragements. N'hésitez pas à nous faire connaître vos attentes ou vos questions. Nous avons transmis vos remerciements au Prof. Montalescot et toute son équipe. A bientôt sur P & R.
G.Khaled, le 2019-09-02 11:15:02
Je viens de joindre le groupe de Parole et Action, je suis très reconnaissant de la participation de chacun à développer cette intelligence collective.
Je remercie infiniment le professeur Montalescot et de toute son équipe qui font un travail remarquable.

Mr G.Khaled/Tunisie
Répondre
Ginette de Matha, le 2019-07-06 07:58:24
IMAGES DE COMPIEGNE

IMG_7419.JPG

IMG_7427.jpg
Répondre
Ginette de Matha, le 2019-07-06 07:44:39
Lors de la grande journée du coeur une convention a été signée avec le musée de Compiègne pour permettre aux patient-e-s de l'institut de cardiologie de la Pitié Salpétrière d'accéder gratuitement aux musées du château de Compiègne sur présentation d'une ordonnance "muséale" signée par un médecin de l'institut. On peut être accompagné-e de deux personnes.
J'ai pu en bénéficier cette semaine et je confirme : cela vaut le déplacement. on y gagne en sérénité, détente et enrichissement culturel.
Allez-y cet été - le parc est vaste, calme, sublime de beauté naturelle- et aussi à l'automne pour visiter la nouvelle exposition "concept car beauté pure" dont on a déjà un aperçu dans le vestibule du château.
PS : il convient de remplir un questionnaire de satisfaction remis en même temps que l'ordonnance et qui permettra d'évaluer l'impact de l'ordonnance sur notre bien-être.

Répondre
Marie-Elsa Musseta, le 2019-06-17 16:37:20
Lors de la journee du cœur du 13 juin, un membre du personnel de la Pitié m'a informé que des reunions d'informations/echanges étaient organisées périodiquement sur le theme des fibrillations atriales par les services de la Pitié Salpetriere. Il semblerait qu'une réunion soit programmée autour du 4 juillet. Ayant subi en 2018 deux ablations de FA à la Pitie et ayant encore quelques récidives, je souhaiterais participer a ces réunions. Savez-vous qui je dois contacter? Merci d'avance pour toute information sur ces réunions.
Répondre
Pr Montalescot, le 2019-06-20 11:15:48
Le mieux est que vous vous inscriviez par mail aupres de Delphine Brugier: delphine.brugier@aphp.fr
Bien a vous,
Dr. JM BOULLEROT, le 2019-05-17 09:16:28
SPORT SANTÉ BIEN ÊTRE : initiative exemplaire en Périgord


Le Dr Jean-Michel Bouillerot, qui vient de rejoindre Parole et Réactions, nous fait part d’une initiative qui existe en Dordogne depuis quatre ans pour promouvoir la pratique sportive chez les cardiaques, diabétiques, obèses, cancéreux, rhumatisants. 45 clubs y sont associés dans un département rural où il est pourtant difficile de toucher le public potentiel. Un très bel investissement associatif payé de retour.


L’initiative lancée par le Comité Départemental Olympique de Dordogne en étroite collaboration avec Profession Sport Loisirs 24 a pour but de favoriser et accompagner une activité physique auprès d’une population éloignée de toute pratique sportive, soit pour de (fausses) raisons médicales , soit par un contexte social difficile.

Les difficultés étaient multiples :
• comment contacter ces personnes souvent isolées et socialement défavorisées ?
• Comment les motiver ?
• Quelles activités sportives leur proposer ?
• Quel niveau de formation pour les éducateurs – animateurs, bénévoles ou professionnels, qui allaient les accueillir ?

Mais des éléments positifs sont venus appuyer notre démarche :

• la volonté des institutionnels de promouvoir la pratique sportive par des campagnes d’information et de sensibilisation
• concrétisée par la loi « Sport sur ordonnance »
• par l’exemple d’initiatives locales telles que Strasbourg, Biarritz Pays Basque.


A partir de ce constat nous avons élaboré la stratégie suivante :

• Information des clubs sportifs
• Formation d’éducateurs
• Information du corps médical

Nous avons informé et proposé aux clubs sportifs intéressés par cette démarche d’inscrire leurs éducateurs volontaires aux stages de formation que nous avons mis en place. Ces stages se déroulent sur 2 jours consécutifs ou non. Le programme a été élaboré et validé en collaboration avec le CAPCV (Collège Aquitain de Prévention Cardio-Vasculaire). Ces stages de formation et de sensibilisation sont animés par un médecin et une enseignante Activité Physique Adaptée (APA). Le contenu est une approche succincte et dans un esprit pratique des pathologies chroniques affectant les futurs pratiquants (pathologie cardiaque, diabète, obésité, rhumatismes, cancer) en insistant sur la prise en charge psychologique et la motivation à stimuler chez ces personnes.

Après 4 ans de fonctionnement, le bilan est très satisfaisant :
• 120 éducateurs ont suivi cette formation
• répartis dans 45 clubs de différentes disciplines : gym, pilate, marche nordique, natation, danse, tennis, cyclotourisme, canoë, etc)
• accueil de 2 à 3 néopratiquants par club

Tous les ans, une réunion de debriefing et de bilan est organisée pour les clubs participant au dispositif.

En dépit de ces bons résultats obtenus avec de faibles moyens, il nous est apparu que nous ne répondions pas complètement à la demande des médecins prescripteurs d’activité physique, ni à l’attente des patient(e)s, isolé(e)s géographiquement et socialement défavorisé(e)s. Avec le concours d’une enseignante Activité Physique Adaptée, nous avons créé des ateliers passerelle. Ces ateliers managés par cette enseignante APA et 4 autres éducateurs de même niveau, ont lieu sur 10 sites répartis sur tout le département.
Chaque séance regroupe 12 à 15 personnes, femmes ou hommes , pendant 1h30 chaque semaine pendant 35 semaines.
Une évaluation de leurs capacités physiques est effectuée au début du processus puis à mi-parcours et enfin à l’issue des 35 semaines. Le médecin traitant est destinataire de ces évaluations.

Nous avons aussi mis en place des ateliers spécifiques pour des publics porteurs de pathologies neurodégénératives, de sédentarité ou socialement précaires.

A l’issue des 35 semaines, soit de septembre à juin les participants sont orientés vers un club sportif où intervient un éducateur formé, en tenant compte de leurs goûts et de leur niveau de capacité physique.

Ces ateliers sont gratuits, les enseignants APA étant rémunérés grâce à des subventions de l’Agence Régionale de Santé, de la Région et du Département.

La prolongation de ce dispositif est donc soumis à la pérennisation des aides publiques ; une vision à long terme de leur soutien nous conforterait pour poursuivre notre action. En particulier une implication financière conséquente de l’Assurance Maladie serait souhaitable et totalement justifiée dans un plan de prévention primaire ou secondaire des maladies chroniques.
De même, nous espérons une implication réelle des mutuelles maintenant obligatoire pour tous les salariés.
Dr JM Bouillerot
Vice président Comité Départemental Olypique et Sportif
Président Profession Sport Loisirs 24


Répondre
CatherineT, le 2019-03-04 16:32:52
bonjour
mon mari a beneficié d une intervention pour fermeture d un FOP en décembre dernier et nous aimerions savoir si nous pourrons prendre l avion en avril prochain sans contre indication.
merci de nous rassurer

Répondre
Pr Montalescot, le 2019-03-14 10:44:13
C'est une question a poser en consultation a votre cardiologue!
D'une maniere générale, les prothèses de FOP ne contre indique pas les voyages en avion.

Catherine M, le 2019-01-08 21:47:26
Lu en ligne que les victimes d'accidents cardiaques avaient de meilleures chances d'être rides en charge...lors d'un vol long courrier. non seulement il y a un pilote dans l'avion, mais à coup sûr un, voire deux médecins. Gag ? Ou fond de vérité ?
Répondre
Pr Montalescot, le 2019-01-08 21:58:04
Il est un fait qu'il y a souvent un médecin a bord des longs courriers ce qui pose d'ailleurs des questions de responsabilités d'exercice dans des "non-territoires". Je peux témoigner d'avoir été mobiliser plusieurs fois lors de vols. Mais de là à dire qu'on est mieux pris en charge en l'air qu' a terre il y a un monde! je ne souhaite a personne de faire un infarctus a 8000 m d'altitude.
Guillaume R., le 2018-12-16 22:39:07
Mon cardiologue m'a annoncé que les prochaines consultations seraient des téléconsultations... je ne sais pas comment le prendre? veut-il éviter de me revoir en consultation? est-ce bon signe ou mauvais signe?
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-12-16 22:48:36
En effet depuis septembre, un arrêté ministériel a fait entrer la téléconsultation dans le droit commun de la prise en charge des patients. Tous les médecins peuvent le proposer même si cela reste encore confidentiel et surtout le fait de quelques spécialités a la pointe dont la Cardiologie. La télémédecine est arrivée! ce n'est ni bon ni mauvais signe, c'est un nouveau mode de prise en charge a distance qui évite des déplacements aux patients et permet aussi de pallier a la pénurie de médecins dans notre pays...
Tanguy QUEFFELEC, le 2018-12-14 17:48:43

Tu ne seras pas choqué ? Partisans d’une parole directe, nous opterons d’emblée pour le tutoiement avec toi, sœur ou frère « cardiosensible », qui que tu sois en fait, proche de patient ou non, juste quelqu’un de passionné par les questions médicales.
En cet instant, tu as donc dans les mains ces quelques feuillets et tu te demandes sans doute quel en est l’objet. Au tout début de son existence, puisque la parution de notre bulletin est appelée à durer, nous nous sommes fixés une ambition très claire : établir un lien, aussi bien physique qu’intellectuel, entre les accidentés cardiaques et nous-mêmes, qui avons été également confrontés, par le passé, à toutes sortes de péripéties, au centre même de notre chair, entre artères et ventricules, à l’occasion de ce qui se nomme parfois un infarctus, dans la version la plus connue de ce type de défaillance…
Une fois ce lien établi avec toi, Pierre, Paul, Jacques, ou Clarisse, Karine, Laetitia, nous nous proposons de t’accompagner quelque temps sur le chemin de ta convalescence et de ton retour à ce qu’étaient tes vies avant ta période d’hospitalisation, vie sociale, vie familiale, vie professionnelle le cas échéant… Ayant intégré dans notre association des psychologues et des nutritionnistes, entre autres, nous nous jugeons prêts à te fournir des conseils, à te suggérer des directions. Nous nous attacherons à le faire dans un esprit propre à t’inspirer un sentiment de fraternité, et cela nous sera d’autant plus naturel que nous fumes nous-mêmes, il y a quelques mois ou quelques années, demandeurs de ce type de contacts, chaleureux, immédiats, bien concrets, dans le prolongement de nos interventions respectives à La Salpetrière ou ailleurs, Cochin et autres CHU, Paris et province.
Dès aujourd’hui, avec ton accord, nous souhaiterions nous attarder sur un point déterminant à nos yeux : au lendemain d’un accident cardiaque, le patient, toi-même s’il s’agissait de ton cas ici, tu dois t’efforcer d’admettre l’événement dans toute son ampleur. Sur le moment, sa gravité ne t’a pas échappé sans doute, mais avec le temps, réflexe bien humain, tu pourrais t’imaginer que tu vas reprendre le cours de ton existence là même où celle-ci s’est interrompue, d’un coup, avec ton transfert vers une structure hospitalière… Mais quelle victime d’infarctus n’aimerait pas se dire que ce n’était qu’un mauvais moment à passer, sans conséquences fondamentales ? Alors que… Alors que quoi ? Alors que ton accident cardiaque a entrainé une mutation de ton existence, pas forcément spectaculaire, mais en tout cas irréversible, pour tout ton organisme, puisque l’organe du cœur régit l’ensemble de son fonctionnement…
Comment dire ? D’une certaine façon, tu as changé de monde… Oui c’est quelque chose comme ça. Désormais dans ton existence, tu dois composer avec deux contraintes d’ordre médical : la prise quotidienne de médicaments, selon des posologies variables, et la consultation régulière d’un cardiologue, ce qui signifie « être suivi »... Devrons-nous mentionner également d’autres contraintes, d’ordre alimentaire, ou strictement physique, de toute manière souhaitables « à un certain âge » ?
Depuis ton infarctus, depuis ton arrêt cardiaque, tu as changé de monde… Maintenant est-ce si grave ? Pourquoi cela serait-il si compliqué à concevoir, alors que tu es bien vivant, avec ton cœur qui toujours produit ses battements réguliers ? Grace aux progrès de la médecine, notons-le au passage.
Tu as changé de monde, et après ? Tout au long de notre existence, nous ne cessons pas de changer de monde, une fois l’enfance achevée par exemple, à la fin de l’adolescence, puis par la suite, à travers des engagements sentimentaux, familiaux, professionnels… Ces mouvements, vécus parfois comme des bouleversements, nous permettent de révéler à nous-mêmes nos infinies capacités d’adaptation et ce faisant nous font prendre une dimension supplémentaire sur le plan humain. N’est-ce pas là aussi un moyen de nous aimer davantage ? Et ce serait donc le cas, le défi à relever lors d’un accident cardiaque… Qu’en pensez-vous, Pierre, Paul, Jacques ? Partagez-vous notre point de vue, Clarisse, Karine, Laetitia ? Parlons-en... Ca tombe bien : notre porte est restée ouverte hier soir.

Répondre
Pr Montalescot, le 2018-12-16 22:34:26
Merci encore une fois pour ce témoignage+++ et merci d'accompagner le groupe P&R.
Brigitte Bertolli, le 2018-11-27 16:35:48
Bonsoir,
J'ai récemment pris connaissance de l'événement qu'organise Parole et Réactions le 7 décembre prochain à 11 H au cinéma Escurial à Paris, à savoir la projection du film de Nicolas Philibert "de chaque instant" consacré aux infirmières. Ayant pu apprécier à diverses reprises les qualités professionnelles et humaines des personnels soignants j'aimerais recommander d'assister à cette séance, en présence du réalisateur.
Voici le lien pour s'inscrire
https://www.helloasso.com/associations/action-fonds/evenements/de-chaque-instant.
Répondre
GONIN Georges, le 2018-10-28 20:38:18
Bonjour, je suis sorti de l'institut de cardiologie, avec un pace maker, il y a 15 jours environ et depuis mon ventre "bouge", "bat" occasionnellement; peut être s'agit il du diaphragme? En tout cas ce battement qui n'est pas douloureux me réveille la nuit, dure quelque fois pendant plusieurs minutes, se produit également quand je suis assis, surtout le matin au petit déjeuner et rarement dans la journée quand je suis debout. Plutôt inquiet car je ne verrai le rythmologue que dans 3 mois, mon cardiologue courant novembre. Que puis je faire ? merci pour votre réponse
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-11-01 09:28:42
La meilleure chose est bien sur de contacter le médecin rythmologue qui vous suit. Ce forum ne peut, ni ne doit se substituer aux médecins en charge des patients.
Jean Wohrer, le 2018-10-17 16:38:54
Bonjour Monsieur Montalescot,

Tous mes remerciements pour le beau travail que vous avez effectué le 10 octobre dernier : me voilà muni d'un beau parapluie qui va me protéger des risques d'un nouvel AVC !

J'ai admiré les images du CD Rom qui sont beaucoup plus impressionnantes que ce que j'avais pu voir sur Internet, puisque c'était mon propre cœur que je voyais.

J'associe à ces remerciements toute votre équipe : ils ont, tous et toutes, été à la fois très techniques, mais aussi chaleureux et plein d'attention et de gentillesse.

Et aux deuxième étage, à part la climatisation frigorifiante, c'était également parfait avec des infirmières et aide-soignantes souriantes, attentionnées et efficaces.

Dernier détail : la nourriture est très bonne (quand on y a droit !).

Bref, un excellent séjour, que je ne vais néanmoins pas renouveler, si vous en êtes d'accord.

Merci encore à vous-même et à toutes vos équipes. Je vais pouvoir recommencer faire du sport (doucement) sans crainte.

Cordialement (sic)

Jean Wohrer
Répondre
Ginette de Matha, le 2018-11-27 19:32:46
C'est le moment de vous joindre aux activités de notre groupe Parole et Réactions.
Premier rendez-vous : le 7 décembre prochain, à 11 h, au cinéma l'Escurial 11,bd de Port Royal 75013,
pour la projection de l'excellent documentaire que Nicolas Philibert a consacré aux infirmières et infirmiers "de chaque instant". Le réalisateur sera avec nous et participera à un échange à l'issue de la projection. A très vite !
Pour s'inscrire :
https://www.helloasso.com/associations/action-fonds/evenements/de-chaque-instant
Pr Montalescot, le 2018-10-17 16:46:10
Merci de votre message qui fera plaisir a nos équipes+++
Eleonore T., le 2018-10-13 10:48:07
Mon cardiologue me suit pour un prolapsus de la valve mitrale et me parle d'une intervention a coeur ouvert pour réparer la valve. Je ne ressens absolument rien et ma mère a la même chose et n'a jamais été opérée... je suis très dubitative. Merci de vos conseils.
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-10-17 07:21:34
Les indications chirurgicales sur les fuites mitrales par prolapsus sont parmi les plus délicates a poser car les patients sont souvent comme vous asymptomatiques mais l'on sait qu'il y a des bénéfices a intervenir plutot précocément. Il y a des recommandations pour guider le moment optimal de l'intervention. A discuter avec votre cardiologue.
Jeanne Martin, le 2018-08-23 05:15:35
Bonjour,
Je lis dans un Quotidien économique que l'on va très bientôt employer des cellules souche pour reconstituer le myscle cardiaque abîmé par un infarctus. Est-ce sérieux ?
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-08-23 20:31:09
Il s'agit en effet d'un vieux rêve que de pouvoir remplacer le myocarde nécrosé (mort) par ces cellules pouvant coloniser et se différencier et se multiplier au sein de ces zones nécrosées. Depuis 20 ans ces recherches passent par des hauts et des bas. Peut-être que cela deviendra possible mais pour l'instant ces interventions demeurent du domaine de la recherche. Donc oui c'est sérieux! mais ce n'est pas encore acquis!!
Claire Martha, le 2018-08-01 20:54:51
Bonjour,
Est-il exact que les femmes sont désormais autant que les hommes exposées à un accident cardio-vasculaire ?
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-08-02 23:10:23
La premiere cause de mortalité des femmes reste les maladies CV.
Les femmes fument plus et plus tot que les hommes.
Les AVC sont une grande cause de morbi-mortalité et de handicap chez les femmes.
Et malheureusement les femmes sont plutot moins bien soignées et plus tardivement que les hommes...
Martine Cousin, le 2018-07-30 17:13:47
J'ai lu dans le Coin des Experts que vous recrutez des malades pour faire partie de vos études. Quels sont les bénéfices et/ou risques pour les patients de participer à de telles études ?
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-08-02 23:14:01
Oui et il faut toujours essayer de participer aux essais de recherche clinique lorsqu'on a confiance dans ses médecins car toutes les analyses montrent que les patients sont mieux soignés quand ils participent a un essai clinique. Assurance d'avoir le meilleur traitement de référence, meilleur suivi, tenue du dossier de meilleure qualité, personnel dédié au suivi du patient, pas de délais sur les rendez-vous...
Bea , le 2018-07-20 06:04:46
J'ai plus de 60 ans et je pratique le sport régulièrement: vélo, footing, gym. Est-il recommandé de passer un test d'effort?
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-07-26 22:08:33
En soi ce n 'est pas une nécessité. Par contre, le sport même s'il réduit le risque CV, il n'est pas le seul facteur a considérer dans votre niveau de risque CV. C'est surement le moment pour faire le point sur votre risque global avec votre cardiologue ou votre MT.
Martine Duron, le 2018-06-28 16:40:47
J'apprends qu'un médecin est poursuivi par la Sécurité Sociale parce qu'il ne prescrit pas de génériques. Dans quel pays vit-on? Moi je demande toujours a mon médecin de ne pas me donner de génériques. Qui a raison?
Répondre
Tom Hyatt, le 2018-06-28 16:36:09
Il y a beaucoup d'associations comme cela dans mon pays (US). Elles participent a toutes les activités de recherche avec des représentants y compris dans les steering committees. Elles sont invitées par les Autorités pour discuter de l'acces aux nouveaux medicaments ou traitements en général. Bravo et continuez comme cela!
Répondre
hélène Curien, le 2018-06-14 19:52:41
bonjour, j'ai eu la chance d'assister a la grande journée du coeur avec mon mari J’ai passé un excellent après-midi. Le programme, les intervenants, tout était top !
Merci pour l’organisation exceptionnelle de cette très belle manifestation !

Répondre
Ginette de Matha, le 2018-11-27 19:37:00
Une occasion de prolonger d'une autre manière ce magnifique rendez-vous de juin :
notre groupe étole et Réactions vous invite à la projection de l'excellent film que Nicolas Philibert a consacré aux infirmières et infirmiers : "de chaque instant".
Rendez-vous le 7 décembres à 11 H au cinéma l'Escurial 11, bd de Port Royal 75013.
Le réalisateur sera présent et participera à un débat à l'issue de la projection.
Pour s'inscrire :
https://www.helloasso.com/associations/action-fonds/evenements/de-chaque-instant
albert MAURICE, le 2018-06-11 10:45:59
Je suis diabètique et mon médecin me demande de faire des examens car j'ai un gros risque d'infarctus, alors que je ne ressens rien, c'est bizarre non?
Répondre
Pr Montalescot, le 2018-06-11 11:08:05
Votre médecin a raison et le diabète expose plus au risque d'infarctus et les symptômes sont souvent diminués ou absents en cas de diabète. Revoyez-le.
gilles montalescot, le 2018-06-09 17:16:49
Bienvenue a tous sur VOTRE site! partagez expérience et information sur les maladies cardiovasculaires.
Répondre
ANNIETHI, le 2019-06-06 17:19:24
Je viens juste de joindre le groupe de Parole et Action, je suis très reconnaissante de la participation de chacun à développer cette intelligence collective. je remercie ici infiniment le dévouement du professeur Montalescot et de toute son équipe qui font un travail remarquable. Toutes les personnes auxquelles j'ai eu à faire pendant mon hospitalisation, m'ont toutes beaucoup émues par leur gentillesse et leur dévouement. Une immense reconnaissance au fleuron de la cardiologie française !


**Pour les particuliers : impôt sur le revenu : réduction égale à 66 % du montant du don, dans la limite de 20 % du revenu imposable. La fraction des dons excédant le plafond est reportable sur les cinq années suivantes.
***Pour les entreprises : impôt sur les sociétés - BIC : réduction d'impôt égale à 60 % du montant du don, pour des dons compris dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaires HT. La fraction des dons excédant le plafond est reportable sur les cinq exercices suivants.

Ainsi une personne qui donne 100€ verra l’année suivante ses impôts diminués de 66€ et le don ne lui aura coûté que 34€.»

Adhérer au groupe de patients Parole & Réactions