accueil    -   contact    -     
Qu’est-ce que c’est ?


Le péricarde est une double membrane qui enveloppe et maintient le cœur. Cette double membrane contient une faible quantité de liquide qui permet aux deux couches de coulisser l’une par rapport à l’autre.

Une péricardite est une inflammation - c’est-à-dire une irritation - de cette membrane. Il en résulte premièrement de la douleur et deuxièmement une sécrétion accrue de liquide.

La douleur se situe généralement au centre de la poitrine et peut irradier vers les membres supérieurs. A la différence de la douleur de l’infarctus du myocarde, elle est majorée par l’inspiration profonde et la position allongée et est soulagée par la position penchée en avant.

L’augmentation de sécrétion de liquide est fréquente mais pas systématique. Celle-ci peut entraîner un épanchement péricardique (une accumulation de liquide autour du cœur) qui peut gêner le fonctionnement du cœur.

Enfin, la péricardite peut entraîner des troubles du rythme responsables de palpitations.


Parfois les symptômes persistent et le péricarde devient épais, rigide et empêche le bon fonctionnement du cœur. On parle alors de péricardite chronique.

Causes et moyens du diagnostic

La cause la plus fréquente de péricardite est une infection virale. D’autres causes bien plus rares telles que l’infarctus du myocarde, la chirurgie cardiaque, les maladies de système tel que le lupus ou encore l’insuffisance rénale peuvent en être responsables.

Outre la douleur évocatrice et le contexte d’infection virale récente, le médecin peut entendre le frottement des deux feuillets du péricarde (seulement si la quantité de liquide est minime). Il pourra également s’aider de l’électrocardiogramme et de la radiographie du thorax. Enfin une échocardiographie évaluera la quantité de liquide autour du cœur.


Traitement

Le traitement repose sur la lutte contre l’inflammation du péricarde par des médicaments (colchicine et anti-inflammatoires non stéroïdiens) et le traitement de la cause lorsque cela est possible.

Parfois si la quantité de liquide est trop importante, il est nécessaire de le retirer par une ponction. Cela permet de diminuer la pression autour du cœur.
Conséquences à long terme

La péricardite peut récidiver, le plus grand facteur de risque étant un traitement trop court.

Parfois la péricardite est chronique : le péricarde s’épaissit et peut gêner le remplissage du cœur. Il est rarement nécessaire de réaliser une chirurgie pour retirer le péricarde.


**Pour les particuliers : impôt sur le revenu : réduction égale à 66 % du montant du don, dans la limite de 20 % du revenu imposable. La fraction des dons excédant le plafond est reportable sur les cinq années suivantes.
***Pour les entreprises : impôt sur les sociétés - BIC : réduction d'impôt égale à 60 % du montant du don, pour des dons compris dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaires HT. La fraction des dons excédant le plafond est reportable sur les cinq exercices suivants.

Ainsi une personne qui donne 100€ verra l’année suivante ses impôts diminués de 66€ et le don ne lui aura coûté que 34€.»

Adhérer au groupe de patients Parole & Réactions